PAS DE BOULE DE CRISTAL POUR DETERMINER UNE SORTIE DE CRISE DES APPROVISIONNEMENTS.

Comme nous le pressentions la pénurie de composants perdure et s’amplifie et malheureusement aucune information positive n’indique que cette situation soit susceptible d’évoluer favorablement à court terme. L’ensemble des composants sont touchés : actifs, passifs, mais aussi PCBs, câbles et connecteurs.

Les 6 premiers mois de l’année 2021 ont été marqués par de fortes augmentations de prix souvent ressenties comme de la prise d’otage (« vous acceptez ou vous n’êtes pas livrés »), conjuguées avec de non moins fortes augmentations des délais, cependant les accusés de réception étaient globalement respectés. Depuis la rentrée, la situation se dégrade de nouveau, avec de nouvelles augmentations de prix, et surtout, des délais accusés qui ne sont plus respectés. La situation sanitaire qui règne en Asie depuis quelques mois en est vraisemblablement la cause. Effet, de nombreux pays de cette zone tels que la Malaisie et les Philippines où il y a une importante concentration de fabrication de composants, connaissent un fort développement épidémique de Covid19 entrainant des arrêts de production multiples. Dans le même temps, les problèmes d’alimentation en énergie en Chine, conjugués avec les problèmes de transports qui perdurent à une période ou de coutume nous faisons des stocks pour faire face à la période du Nouvel An chinois, ne vont pas nous faciliter la tâche.

La croissance du secteur industriel semble solide et les carnets de commandes grimpent encore, le secteur aéronautique reprend des couleurs, celui de la défense reste à haut niveau, alors que cela semble plus compliqué pour celui de l’automobile.

A n’en pas douter le début de l’année 2022 ne sera pas facile pour les équipes d’acheteurs et d’approvisionneurs, et plus que jamais la coopération entre les différents acteurs de notre syndicat sera nécessaire pour procéder à des échanges d’information et de composants. Ces échanges qui font leur apparition permettent d’assurer des productions et de livrer nos clients, nous ne pouvons que vous encourager à développer ces coopérations.

Un observatoire de la pénurie est en cours d’élaboration au niveau de la filière Electronique, mais cela ne changera pas notre quotidien. Il nous faut tirer les leçons de la situation dans laquelle nous sommes ; il est, nous semble-t-il grand temps d’ouvrir un dialogue sur les sources d’approvisionnements en concertation avec les filières avales.  Les bonnes pratiques de l’âge d’or de l’Electronique française se sont perdues, les notions de souveraineté et d’indépendance en matière d’approvisionnement ont disparues de l’enseignement dispensé dans nos grandes écoles pour ne laisser place qu’à la finance et aux politiques court-termistes qui nous ont conduites dans la crise actuelle.

Des actions sont en cours auprès du médiateur du crédit et du médiateur des entreprises afin de trouver des solutions financières d’une part et de fluidifier les relations entre les différentes composantes de la Supply Chain d’autre part.

J’en profite pour vous informer que le mois dernier, votre syndicat a tenu son Assemblée Générale, occasion pour le Président de remercier son équipe opérationnelle, particulièrement Richard Crétier, nous quittant pour une retraite méritée, après de nombreuses années à son service comme Délégué Général. L’assemblée a aussi renouvelé son Comité Directeur. Ce fut aussi l’occasion de renouveler l’engagement de l’équipe opérationnelle de notre fédération à poursuivre les projets en cours, comme par exemple la révision des BacPro Systèmes Numériques qui méritent un retour aux fondamentaux de l’Electronique dans les programmes.

Je vous invite à visiter régulièrement notre site, notamment les comptes-rendus des Comités Directeurs et de l’Assemblée Générale qui illustrent la dynamique actuelle. Avec cette équipe reconduite, les chantiers ne manquent pas : modernisation des équipements, digitalisation des processus, compétences et emploi, gestion de crise des composants, … Elle se mobilise déjà en comptant sur votre soutien, et votre participation au service de notre devise plus que jamais engageante : RASSEMBLER, REPRESENTER, AGIR.

Ainsi, notre syndicat montre sa position représentative incontournable des sous-traitants au sein de l’ensemble de la filière Electronique.

Pour rétablir certaines vérités ou informations souvent distordues et disproportionnées dans les médias, nous sommes sur tous les fronts, en particulier celui des problématiques d’approvisionnements, qui nous mobilise très activement avec nos confrères de la filière, face aux institutions gouvernementales.

Je remercie tous les adhérents qui reconnaissent l’intérêt de notre groupement, non pas seulement au travers de leur cotisation, mais dans une participation active, comme nous restituer leur situation dans les enquêtes de situation, ou en prenant soin de mettre à jour leur fiche entreprise dans notre base de données.

Jamais l’Electronique n’aura été aussi visible et perçue comme autant stratégique pour toute notre économie nationale, soyez donc sûrs que notre énergie se porte vers des actions bénéficiant en priorité à nos métiers et nos écosystèmes, donc à toute notre fédération qui doit s’unir encore plus.

 

Eric BURNOTTE
Président du SNESE
(Alliansys – 14)

© SNESE | Mentions légales | Webmaster | Créé par 2exVia avec MasterEdit ®